Cinquième état de la matière

Premier succès pour l’expérience CAL (Cold Atom Laboratory) à bord de l’ISS.

“Empédocle puis Aristote distinguaient quatre puis cinq éléments fondamentaux constituant la réalité : la Terre, l’eau, l’air, le feu et l’éther.

Pour les physiciens modernes, ces divisions peuvent correspondre aux états de la matière dans les trois premiers cas, à savoir solide, liquide et gazeux.

Le feu peut être considéré comme un plasma si sa température est suffisamment élevée, plasma qui peut être vu comme un quatrième état de la matière. Quant à l’éther, c’est la notion de champ, et en tout premier lieu celle d’espace-temps, qui peut lui être associée.”

Les chercheurs ont réussi pour la première fois à produire dans l’espace un cinquième état de la matière à moins d’un milliardième de kelvin, des condensats de Bose-Einstein. CAL pourrait ouvrir la porte à des mesures d’une précision inédite avec des lasers atomiques qui pourraient être la clé d’une nouvelle physique dans le domaine de la gravitation, avec l’expansion de l’Univers ou l’information quantique.

Lire la suite de l’article sur FUTURA

En savoir plus

L’ “incertitude de mesure“ au contact entre science et philosophie

Fabien Gregis, SPHERE

“Dans la pratique scientifique moderne, la question éminemment épistémologique du doute a été intégrée au processus de production d’un résultat de mesure à travers le concept d’« incertitude de mesure ». Celui-ci traduit par un intervalle de valeurs numériques le doute relatif à la validité d’une mesure donnée.”

En savoir plus

 

Incertitudes sur l’évaluation de la réglementation VMA80

Il est unanimement reconnu que l’action des mesures politiques et sociales doit faire l’objet d’expérimentation et d’évaluation.

L’introduction d’une nouvelle réglementation de la vitesse maximum autorisée (VMA80 : 80km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central) destinée à réduire la mortalité sur les routes, a été conçue selon ce principe.

Une expérimentation menée sur quelques sites a validé le principe puis une évaluation a été programmée 2 ans après la mise en application (juillet 2018). Au moment de l’écriture de ce texte (décembre 2019) nous disposons d’une évaluation des effets de cette réglementation après un an de mise en œuvre.

Nous nous focalisons sur le point crucial, à savoir quel est le nombre de vies épargnées imputable à cette VMA80.

Nous disposons du rapport demandé par le gouvernement au Cerema et d’un rapport concurrent demandé par l’association ’40 millions d’automobilistes’. Ils concluent à une baisse de la mortalité annuelle respectivement de 7% pour l’un et de 1% pour l’autre. On peut donc parler de conclusions opposées.

Ces deux rapports sont riches d’informations mais il leur manque une caractéristique essentielle, la valeur de l’incertitude de ce nombre de vies sauvées. Il leur manque aussi la rigueur dans l’analyse des hypothèses du calcul et même dans le calcul lui-même qui auraient dû s’appuyer sur les méthodes usuelles d’analyse statistique et métrologique.

Nous avons rédigé un rapport basé sur les mêmes données, qui fixe clairement les hypothèses du calcul, utilise des méthodes de calcul éprouvées et calcule les incertitudes. Il conclue à une baisse de 8% de la mortalité annuelle avec une incertitude de 4% pour un niveau de confiance de 95%.

Le Cerema a répondu à ce rapport en soulignant qu’il ne s’agit pour l’instant que d’un point d’observation à un an et indiquant vouloir prendre en compte nos remarques dans le rapport final prévu en juillet 2020.

Le CEREMA a publié (31/1/2020) un nouveau  point d’observation à 18 mois ( de la mise en œuvre de la réglementation. La baisse de la mortalité sur le réseau impacté par la VMA80 se confirme avec 209 vies sauvées en 2019 comparativement à 2018. On s’en réjouit bien sûr, tout en constatant que ce nombre n’est toujours pas assorti de son incertitude.

2020 01 31 Bilan à 18 mois de la mesure VMA80.pdf

Article rédigé par Bernard Rougié, Ingénieur de recherche retraité

Laboratoire commun de métrologie Cnam/LNE
Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam) / Laboratoire National de métrologie et d’Essais

Télécharger le rapport de Bernard Rougié

Impact social et création de valeur : la commune mesure

Communication de la Fonda au Forum international sur l’évaluation et la mesure d’impact social, organisé à Montréal le 9 avril 2019.

Par Yannick Blanc et Alexeï Tabet

“Les échanges ont d’abord permis de montrer la très grande communauté de vues existant de part et d’autre de l’Atlantique, ainsi qu’entre monde francophone et monde anglophone, sur les enjeux et les difficultés de la mesure d’impact social.”

Lire l’article

L’idéologie du mètre

“Sous Influences, la science du choix”

Inauguration de l’exposition “Sous Influences, la science du choix” : Jeudi 21 février 2019

“L’exposition Sous Influences, la Science du Choix est complétée par une programmation événementielle qui vient enrichir son contenu.

Plutôt acteur que spectateur, le public est invité à prendre part aux débats, entrer dans la discussion et s’impliquer dans les différents événements proposés”

Lire la suite

 

Les calendriers du monde

“Dossier calendriers : la fabuleuse maîtrise du temps”
         Crédit Photo : site Futura Science

“On pourrait s’y perdre entre les calculs et unités de mesure, les cycles lunaires, solaires, lunisolaires ou encore civils mais le calendrier a su fixer notre temps en respectant les contraintes astronomiques, sociales, économiques et religieuses avec harmonie.”

Lire la suite sur le site de Futura Science