2014: Animation médiévale

Des bénévoles de Métrodiff se mobilisent pour proposer une animation médiévale au Musée des Arts et Métiers pour les 220 ans du Conservatoire National des Arts et Métiers le 10 octobre 2014. L’animation s’est déroulée au Musée des Arts et Métiers de 14h à 17 h.

Mesurer, du Moyen âge au XXI ème siècle

Ces outils de construction, mis à disposition par les bénévoles de Métrodiff, ont permis d’entrevoir le monde de la construction médiévale, dont les cathédrales ne sont que les plus emblématiques, et les unités de longueur.

S’ils sont utilisés depuis l’antiquité et ramenés à quelques dimensions du corps humains, ces outils ont permis d’illustrer l’usage spécifique qu’en ont fait les constructeurs médiévaux. Ainsi, corde à treize nœuds, pige de maître d’œuvre, compas, équerres, sont, ensemble ou séparément, des outils à la fois de mesure, de recherche (de la juste et harmonieuse proportion), de tracé (au sol et sur plan) ou, en phase de construction, de report sur les matériaux. Les archipendules et les fils à plomb sont, eux, des outils de contrôle.

Remerciements

Nous remercions « Soleil de Brocéliande », boulangerie et pâtisserie en reconstitution médiévale, et ses fondateurs associés, Marc Durand et Gwenael Flaux, pour nous avoir fourni une série de pains aux prix respectivement de 4, 2 et 1 deniers, puis d’un demi-denier (1 obole). De l’arpentage et du surfaçage du champ, au grain plus petite unité pondérale et de longueur, au strict étalonnage des mesures sur les marchés puis à leur vente en l’hôtel du talemelier, ces pains ont permis de voyager dans la majorité des unités de mesure du Moyen Age en Occident et dans les logiques qui les définissent et les encadrent.
De plus, ce qui ne gâte rien, le public a pu voir et sentir des pains restitutifs de ce qu’ils étaient au Moyen Age : pesage, recette, pétrissage, façonnage, marquage (obligatoire) et farinage sont selon la tradition d’époque, et avec pétrin et four médiévaux reconstitués. Bref, Soleil de Brocéliande sont d’authentiques talemeliers dont on peut trouver les pains et gâteaux sur les grandes fêtes médiévales.

Merci à Pascal Waringo, maître d’œuvre et fondateur des « Bâtisseurs médiévaux » pour la qualité de son soutien

Merci à Michel Heitzler pour son éclairage sur les unités pondérales des XIe et XIIIe siècles

Merci à Annie Sauvaget et Jean Bastie pour l’animation de l’atelier