2015, Année internationale de la lumière


 2015 a été déclarée année de la lumière par l’UNESCO. Dans le cadre de cet hommage à la lumière, Jean François Magaña, ancien directeur de l’OIML (métrologie légale) et Thierry Gaudin, président de Prospective 2100, ont donné une double conférence au CNAM.

Voir les conférences

organisées par

l’association Métrodiff et Prospective 2100

Les conférenciers Jean François Magana et Thierry Gaudin, tous deux Ingénieurs, nous content des facettes sociétales inspirées par ce mot "lumière" .

Jean-François MAGANA, a commencé sa carrière dans la métrologie légale en 1976. De 1984 à 1987 il a été responsable de la Métrologie Légale, et de la promotion de la Qualité et de la Normalisation dans la Direction Régionale de l'Industrie et de la Recherche de Picardie, et de 1988 à 1991 il a rejoint les services centraux, en tant qu'adjoint au Sous-directeur de la Métrologie, puis Sous-directeur de la Métrologie où, de 1995 à 2000, il a assuré la responsabilité de toutes les activités de métrologie légale (y compris travaux internationaux et européens), participer au pilotage de la métrologie scientifique (Assemblée Générale du Bureau National de Métrologie), et promouvoir la métrologie dans l'industrie et dans le tissu économique.

Monsieur Magana a dirigé pendant  10 années le Bureau international de métrologie légale

Enfin, Monsieur Magaña a rejoint le Conseil Général de l'Économie, en tant qu'ingénieur général des mines chargé d'un certain nombre de missions d'inspection, d'audit et missions d'étude, jusqu'en 2014.

Jean-François MAGANA a étudié les interactions entre la métrologie, la mondialisation et la gouvernance des sociétés.

Descriptif  de sa conférence : La lumière et les technologies

La lumière prend une place sans cesse croissante dans la science, les technologies et la vie quotidienne.

Les photons correspondant à une transition atomique particulière définissent l'unité de temps, la vitesse de la lumière définit l'unité de longueur, l'énergie est liée à la fréquence des photons, les photons de haute énergie peuvent être transformés en paires de particules-antiparticules massives, etc.

La lumière est un outil essentiel de connaissance et de mesure du monde environnant : mesure des distances (radars, télémètres laser, interféromètres), mesure des températures (thermomètres infrarouges, pyromètres), mesure des vitesses (radars de gendarmerie), mesure des vitesses angulaires (gyroscope à fibre optique), mesures chimiques et de pollution (émission/absorption sur certaines longueurs d'onde, polarimétrie, réfractométrie), etc.

La lumière et ses formes les plus avancées, sont aussi, de façon croissante, au cœur des technologies et de la vie quotidienne : découpage laser des matériaux, production d'énergie (capteurs photovoltaïques), techniques d'éclairage (ampoules LED), contrôles des matériaux (radiographie, gammagraphie), codage et transmission de l'information (fibre optique, hologrammes de sécurité), stockage et lecture de l'information (gravure et lecture des CD et DVD), sans oublier malheureusement les technologies militaires (bombes guidées par laser).

 

Thierry GAUDIN est ingénieur général des mines et docteur en Sciences de l'information et de la communication (Université de Paris X Nanterre, 2008). IIl est un expert international (OCDE, Commission Européenne, Banque Mondiale) en politique d'innovation d'une part et en prospective d'autre part. 

 

Thierry Gaudin passe 10 ans au Ministère français de l’Industrie (1971-1981), en charge de la construction d’une Politique d’Innovation : création du “sixcountries program on innovation policies” avec les collègues d’Allemagne, Angleterre, Irlande, Hollande, Suède, étendu ultérieurement à d’autres pays (http://6cp.net) débuts du Capital Risque, Constitution des Agences régionales d’Information Scientifique et Technique, création et organisation du salon Inova, Mise en place d’enseignements du Design, Réseaux régionaux recherche-industrie, Réforme de l’ANVAR, devenue depuis Oséo puis intégrée dans la BPI

 

Thierry GAUDIN a fondé l'association "Prospective 2100" qui analyse les interactions technique-société.

 

Thierry Gaudin est auteur de nombreux ouvrages

 

 

Descriptif  de sa conférence : La lumière et les croyances
Depuis le pharaon Akenaton, le premier à avoir affirmé que toute vie prenait source dans le rayonnement de la lumière du soleil, jusqu'au boson de Higgs et aux visions contemporaines de l'astrophysique, les humains ont cherché à se construire un récit de l'histoire du monde cohérent avec leurs perceptions et les informations qu'apportaient leurs instruments.
Cette présentation cherche, au moyen de nombreuses illustrations, à montrer l'extraordinaire continuité de cette démarche, toujours présente quels que soient les conflits, les sacrifices et les vicissitudes des organisations humaines.
Cet impératif des lumières de l'esprit, déjà affirmé dans le célèbre siècle des Lumières (le 18ème européen) va-t-il donner naissance à un nouveau siècle des lumières... numériques ?

 

2015 est "l'année internationale de la lumière". Nos deux interlocuteurs font un lien entre la lumière dans la société, la connaissance, la philosophie et la lumière sous son biais utilitariste vue par les scientifiques.

Alors que la lumière est devenue le support de la diffusion de l'information, et en s'inspirant de l'histoire, de la philosophie et des sciences jusqu' à notre société mondialisée, Thierry Gaudin et Jean François Magana nous parlent de la société qui se dessine.


 
La conférence à Paris était proposée conjointement
par
Métrodiff et Prospective 2100
 
 

Nos conférences sont entrées dans le cadre de la

Journée mondiale de la métrologie

 
 
 
La conférence Lumière et Lumière conjointement organisée par
 
 
 
 
 


       
 

Page précédente : Activités de Métrodiff
Page suivante : Animation médiévale